Voici donc le communiqué en réponse à la déferlante de critiques provoquée par sa publication d’une photo où lui l’illustre »civil » Vivien Amos PEA , Secrétaire Général de l’Union des Jeunes du parti politique d’Ali Bongo, pose en parrain assumé d’une promotion d’élèves de la Garde Républicaine:

« Ça s’appelle être victime d’une Tempête d’idioties dans un désert d’intelligences… D’ailleurs, comme toute œuvre d’art, j’accepte mon lot de critiques…« .

Comprenez-vous donc mon atermoiement devant pareille dichotomie qui traduit chez lui soit une schizophrénie profonde ou une mauvaise foi éhontée? Il est inenvisageable qu’un individu de cette stature, ne saisisse pas le hiatus qu’une telle disposition symbolique revêt pour une armée se voulant neutre et apolitique…

 

Extrait du post de Vivien Amos Pea illustrant cette photo qui a suscité le débat sur la neutralité de l’armée au Gabon:  « En Famille avec mes Frangins, nos valeureux Gardiens de la République, à l’occasion de leur remise de Diplômes de fin de stage au Centre d’Instruction de la Garde Républicaine. Merci de m’avoir fait l’honneur de parainner votre promotion en tant que civil. Félicitations à tous les 6 Majors de promo pour la qualité de vos résultats ».

Je retiens cependant sa proposition de le contempler désormais comme une œuvre d’art. C’est au travers le syllogisme suggéré par le plus célèbre tableau de René Magritte, La Trahison des images, que j’envisage la chose.
En effet, Chez Magritte l’objectif étant de montrer que, même peinte de la manière la plus réaliste qui soit, la pipe représentée dans le tableau n’en était pas moins qu’une représentation de pipe dépourvue de toute « capabilité » et d’incarnation (On ne peut ni la bourrer, ni la fumer).
Ayant chaussé dès lors ces lunettes cartésiennes, que penser de la représentation du « bon grand » pourvu d’une tête en pipe?

Je vous mets en garde contre les « stupides » réactions goguenardes habituelles et vulgaires induites par un tel sujet. Ne donnez donc pas raison à ce jeune Phèdre prisonnier des ambitions ésotériques des matérialistes de son espèce. Allez bien plus loin que le slogan facile pour démonter toutes ses suffisances.
Il est donc incontestablement admis que ceci n’est ni une pipe, ni une tête en pipe, mais  tout simplement l’artefact le plus abouti d’un « émergent » en errance.